ASSISTANCE DES VICTIMES

Tout au long de la procédure, nous conseillons et assistons nos clients victimes d'infractions :

> Information préalable : La procédure judiciaire est parfois complexe. Notre première mission est de vous informer précisément sur l’ensemble de vos droits et sur le déroulement de la procédure.

> Information préalable

> Dépôt de plainte : il peut être accompli soit directement auprès des enquêteurs en charge de la procédure, soit auprès du Procureur de la République. Vous pouvez également saisir directement un Juge d’Instruction d’une plainte avec constitution de partie civile. Dans chacune de ces situations, notre cabinet vous assistera et entrera directement en contact avec les intervenants judiciaires saisis pour être assuré(e) qu’une suite effective sera réservée à votre plainte.

> Dépôt de plainte 

> Audition devant les services de police ou le Juge d'Instruction : suite aux faits dont vous avez été victime, vous pourrez être convoqué(e) devant les services de police ou le Juge d’instruction pour être entendu(e) sur les faits et le préjudice qui en résulte, mais également pour être confronté(e) à la personne mise en cause. Nous vous assisterons dans chacune de ces situations.

> Audition devant les services de police ou le Juge d'Instruction 

> Assistance devant le Tribunal Correctionnel, la Cour d'Appel et la Cour d'Assises : lors de ces audiences, l’avocat de la partie civile doit faire entendre la voix de son client et solliciter l’indemnisation du préjudice, soit dans son intégralité, soit par l’allocation d’une indemnité provisionnelle si l’étendue du préjudice nécessite l’intervention d’un expert.

> Assistance devant le Tribunal Correctionnel, la Cour d'Appel et la Cour d'Assises 

> Assistance dans la phase de liquidation de dommages et intérêts : Afin d'obtenir la meilleure indemnisation de votre préjudice, notre mission est de solliciter l’indemnisation la plus complète de celui-ci. Nous pouvons, si cela est nécessaire, demander que vous soyez examiné(e) par un expert judiciaire afin que votre préjudice soit minutieusement évalué. Si la personne condamnée n’est pas solvable nous pourrons saisir la Commission d'Indemnisation des Victimes d'Infractions (CIVI) ou le Service d'Aide au Recouvrement des Victimes d'Infractions (SARVI), afin que le fond de garantie des victimes d’infractions vous indemnise par anticipation.

> Assistance dans la phase de liquidation de dommages et intérêts 

Assistance des victimes JD avocats Lille